Blog

Nouveauté : Modalités de définition des Actions de Formation (Après septembre 2018). Quels impacts ?

Modalités de définition des Actions de Formation :

Pour les formations en général :

Article de loi 6313-2 du code du travail (modifié le 05/09/2018):

L’action de formation mentionnée au 1° de l’article L. 6313-1 se définit comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel.

Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance.

Elle peut également être réalisée en situation de travail.

Les modalités d’application des deuxième et troisième alinéas du présent article sont déterminées par décret.

Comment mettre en place concrètement des modules de formation entrant dans ce champ ?

  1. Faire l’ingénierie d’un contenu pédagogique ayant pour finalité l’atteinte d’un ou de plusieurs objectifs professionnels en respectant la forme légale (créer un plan de stage, de module ou un curriculum de cursus de formation convergeant vers des objectifs professionnels définis)
  2. Dans les cas de mise en place de modalités pédagogiques FOAD (Formation à distance) ou AFEST (Formation en Situation de Travail), respecter les conditions supplémentaires édictées par les décrets (ci-dessous).

 

Pour le Formation à distance FOAD :

Décret FOAD 6313-3-1 :

La mise en œuvre d’une action de formation en tout ou partie à distance comprend :

1° Une assistance technique et pédagogique appropriée pour accompagner le bénéficiaire dans le déroulement de son parcours ;

2° Une information du bénéficiaire sur les activités pédagogiques à effectuer à distance et leur durée moyenne ;

3° Des évaluations qui jalonnent ou concluent l’action de formation.

Comment mettre en place concrètement des modules de FOAD entrant dans le champ de définition d’une action de formation?

  1. Mettre en place un système distanciel (LMS) et y placer des contenus (modules de stage), en documenter son accès et son utilisation (guide de l’utilisateur)
  2. Mettre en place une hotline « pédagogique » accessible par l’apprenant (accès à une personne chargées de la partie pédagogique)
  3. Mettre en place des séquences de regroupement pour les formations mixtes (blended- learning) et en expliquer les modalités
  4. Informer au travers du descriptif du module ou du cursus du curriculum précis (Contenu, objectifs, durées (+ durée moyenne de chaque module), travaux à réaliser et types d’évaluations [partielles et finales])

Pour les formations en situation de travail AFEST :

Décret AFEST 6313-3-2 (28/12/2018):

La mise en œuvre d’une action de formation en situation de travail comprend :

L’analyse de l’activité de travail pour, le cas échéant, l’adapter à des fins pédagogiques ;

2° La désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale ;

3° La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d’observer et d’analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d’expliciter les apprentissages ;

4° Des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l’action.

Comment mettre en place concrètement des modules AFEST entrant dans le champ de définition d’une action de formation?

  1. Analyser l’activité professionnelle à transmettre et en garder trace (Séquencer les processus métier et les décrire afin de les scinder en phases qui se succèdent et qui constitueront le corps du plan d’acquisition des capacités métier).
  2. Désigner en préalable un formateur qui aura une aussi fonction tutorale pour le destinataire (Le désigner formellement et le former sur la partie tutorat). Ce peut être le formateur qui cumule les deux fonctions.
  3. Organiser (créer et planifier) des séquences réflexives à la suite ou avant les mises en œuvres (et de manière distincte) afin de repérer les écarts (Tracer les écarts) et de consolider les acquis des apprentissages (Tracer les acquis sur la base du tableau de progression modulaire créé dans l’analyse de l’activité) (utiliser un cahier des apprentissages par exemple pour tracer les séquences et acquis).
  4. Organiser des évaluations partielles ou finales qui seront balisées et dont les résultats seront tracés (comme un cahier de note ou de réussites).

Vous faire accompagner ?

Alors si vous désirez que nous échangions sur vos options stratégiques et sur les meilleures options de gestion de votre problématique d’actions de formation de votre Organisme de formation, nous vous proposons de vous accompagner dans cette démarche.

Contactez-nous :

Contactez : @techlinker.io

Retrouvez aussi :

Accompagnement : Datadock – Qualité Express!

Accompagnement : RNCQ – Qualité Express!

 

Autres articles pouvant vous intéresser sur le sujet de la formation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.